Julie Morel

Femmes absorbées dans leurs lectures, le visage penché sur le livre et baigné de lumière, les trais reflétant le récit contenu dans le volume consulté ; femmes s’interrompant pour réfléchir à la lecture en cours - le regard dans le vague, livre encore ouvert mais mis de côté ; femmes s’adonnant à une lecture religieuse, à une lecture bourgeoise, à une lecture légère ou coquine, à un moment de lectures secrètes, volées, savourées, ballerine au bout du pied ; femmes partageant une lecture avec d’autres, lecture complice qui se doit d’être accompagnée ; femmes interrompues, le livre encore en main, regard accusateur répondant auregard du spectateur, sourire narquois ou moqueur ; femmes de dos : lecture rendue inaccessible, visage caché mais dont l’épaule à demi-nue rachète l’attitude fermée. Toute une typologie gestuelle liée à la lecture des femmes, acte qui semble séparé de la lecture générique, acte rendu genré malgré lui.
« woman reading book » fait référence à la fois à une peinture de genre (liseuses), aux mots clefs entrés dans un moteur de recherche, au corpus de plus de 3000 images ainsi collectées, et à une série d’éditions s’attachant à une éditorialisation de ces images de la lecture. La forme finale, imprimée sur du papier journal, a pour intention de composer une nouvelle phrase, souligne la redondance des postures du spectateur- lecteur de l’édition et les clichés des liseuses qu’il regarde - et réitère le caractère performatif de la lecture et de sa représentation.
Une nouvelle série mixe des images imprimées de « woman reading book » et des découpes laser d'images de vagues, tempêtes et naufrages.





© Courtesy de l'artiste


Ophélie, 2021
100 exemplaires

Julie Morel est artiste. Sa pratique, alimentée par une volonté d’interroger les relations qu’entretient l’homme avec le langage, se développe sous diverses formes : éditions, dispositifs interactifs, sites internet, installations, dessins, ateliers collaboratifs. Elle explore ainsi différents champs de l’écriture : la littérature, la traduction, le code informatique, le métalangage, le commentaire, la partition.
Membre du collectif d'artistes netart/numérique Incident.net depuis la fin des années 90, elle partage son temps entre sa pratique personnelle, les projets collectifs et l'enseignement. Elle coordonne la résidence d'artistes incident.RES et a créé ⌘+P.

http://julie.incident.net


Production


Impression offset noir et blanc sur papier mat 350g. Découpe laser.
10 x 15 cm.
Suivi de production des cartes : Julie Morel.